Logo ONPP

Démarche Qualité

La Démarche Qualité en pédicurie-podologie

RÉPONDRE AU QUESTIONNAIRE QUALITÉ

Munissez vous auparavant de votre numéro d'Ordre et Numéro de Siret et il vous faudra 10 à 15 minutes pour remplir le questionnaire en ligne.

Vous pourrez vous interrompre à tout moment en vous déconnectant SANS valider, mais pour reprendre il vous faudra impérativement vous re-connecter du même appareil informatique (ordinateur, tablette, smartphone) avec lequel vous avez initié les réponses au questionnaire

Plus qu’une obligation déontologique, toute notre activité professionnelle doit nous guider naturellement vers la mise en œuvre d’une démarche dédiée à la qualité des soins et à la sécurité des patients. C’est une démarche qui doit être envisagée comme volontaire et qui participe non seulement à l’amélioration de nos pratiques mais également à une meilleure reconnaissance de nos compétences.

Permettre aux pédicures-podologues de s’interroger sur leurs pratiques relevant de la Qualité et de la Sécurité au sein de leur cabinet : voilà l’ambition du programme que l’Ordre des pédicures-podologues met en oeuvre depuis fin 2014.

Votre Conseil régional vous propose de vous intégrer dans cette démarche et de bénéficier de l’accompagnement personnalisé d’un Correspondant Qualité de votre région. En évaluant les points forts et les opportunités d’amélioration, la démarche vise à optimiser autant la sécurité du patient que la vôtre et la qualité de l’environnement des soins.

Qui est le Correspondant Qualité ?

  • Un élu ordinal, engagé, non contraint, coopté et proposé par son CROPP au groupe de pilotage du CNOPP.
  • Un professionnel identifiable par les professionnels de sa région : il fait l’objet d’une présentation dans le bulletin régional et ci-dessous.
  • Un facilitateur formé à une approche et à une méthodologie standard pour aborder la démarche qualité d’une même voix sur tout le territoire.
  • Porteur d’un message ordinal, identique dans toutes les régions, fondé sur les textes règlementaires, la législation et notamment le Code de déontologie.
  • Ni un expert, ni « un monsieur Je sais tout », il est un confrère disponible pour vous guider.
  • Il installe une relation de confiance en étant motivant, persuasif et convaincant. Tout rapport de dominant à dominé est exclu.
  • Il est impliqué et déterminé dans son rôle de correspondant.
  • Enfin, il sait parfaitement qu’il est soumis à un devoir de réserve : le secret professionnel.

Votre correspondante qualité au sein du CROPP Bretagne

Nicolas ROMAIN correspondant Qualité région Bourgogne

Elodie GORREGUES

Contact : Cqualite.bretagne@gmail.com

Renseignez le questionnaire Démarche Qualité

Il vous faudra 10 à 15 minutes pour compléter le questionnaire démarche qualité en ligne.

Pour ne pas perdre de temps, il vous sera utile avant de commencer de vous munir de votre numéro d'ordre et de votre numéro de Siret.

Si vous exercez dans plusieurs cabinets, en tant que titulaire ou collaborateur, il vous faut remplir un questionnaire par lieu d’exercice en cabinet.

Techniquement, vous pourrez vous interrompre à tout moment en vous déconnectant SANS valider, mais pour reprendre il vous faudra impérativement vous re-connecter du même appareil informatique (ordinateur, tablette, smartphone) avec lequel vous avez initié les réponses au questionnaire.

Une fois complété et validé, votre correspondant qualité analysera les résultats et prendra contact avec vous pour vous restituer son évaluation, faire un bilan des points forts et des éléments à améliorer.

Cliquez ici pour Accéder au questionnaire

Les 8 thèmes d’évaluation du Questionnaire Démarche Qualité

  • Les locaux
  • Les contrats prestataires
  • L’espace de soins /consultation
  • Les dossiers médicaux
  • La pré-désinfection et la stérilisation
  • L’affichage
  • Le praticien
  • La sécurité

Un accompagnement indépendant garanti par une charte de qualité

Consultez la Charte de confidentialité signée de votre correspondant qualité


En savoir plus

Le Programme national pour la sécurité des patients – PNSP
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/securite-des-soins-securite-des-patients/pnsp

Accès aux fiches Qualité de l’ONPP et leur bibliographie :
Lien sur la démarche qualité en pédicurie-podologie site de l’Ordre national : http://www.onpp.fr/profession/exercice-de-la-profession/d%C3%A9marche-qualite/590.html

Les locaux des professions libérales : réussir l’accessibilité
Guide publié en juillet 2015 par le Ministère des affaires sociales et de la santé, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

Consultez le bulletin régional du CROPP Bretagne publié en mars 2016

Consultez le Dossier spécial "Démarche Qualité et sécurité" Repères N°32 de janvier 2016


Quelques définitions

La Pré-désinfection (décontamination)

La pré-désinfection est le premier traitement à effectuer sur les objets et matériels souillés dans le but de diminuer la population de micro-organismes et de faciliter le nettoyage ultérieur. Elle se fait par immersion dans une solution détergente et désinfectante (bactéricide).

Elle a également pour but de protéger le personnel lors de la manipulation des instruments et de protéger l’environnement.

Elle est réalisée le plus rapidement possible après utilisation du D.M., au plus près du lieu d’utilisation, avant le nettoyage…

Attention : le matériel pré-désinfecté n'est pas propre et encore moins stérile ! Il doit être ensuite nettoyé (lavage, brossage, séché, lubrification éventuelle...).

La désinfection

C'est le procédé qui consiste momentanément à réduire le plus de nombre de micro-organismes.

Cette désinfection se fait soit par des moyens chimiques pour des dispositifs qui ne supportent pas la chaleur (matériel non utilisé en pédicurie-podologie) ou par des moyens thermiques ou chimico-thermique (désinfecteurs à vapeur d'eau par exemple).

La stérilisation

Il s’agit de la mise en œuvre d’un ensemble de méthodes et de moyens visant à éliminer par destruction tous les micro-organismes vivants de quelque nature et sous quelque forme que ce soit, portés par un objet parfaitement nettoyé.

La stérilité

Résultat de la stérilisation. Il s’agit d’un état dans lequel la survie d’un micro-organisme est hautement improbable. La stérilité n’est possible que dans le cadre de la protection de cet état (sachet clos par exemple). Du point de vue théorique, la stérilité est une notion absolue, impossible à vérifier en pratique. Les normes type Pharmacopée Européenne définissent un Niveau d’Assurance de Stérilité de 10-6 qui correspond à une probabilité d’au plus 1 micro-organisme viable pour 106 unités stérilisées du produit final.

HALTE AUX IDÉES REÇUES

  • Le bac à ultra-sons ne désinfecte pas et ne stérilise pas
  • Un instrument immergé dans un bac de décontamination n'est ni propre ni stérile.
  • Un instrument mis en autoclave non emballé ne sera stérile que jusqu'à l'ouverture de la porte de l'appareil !
  • Les appareils de type N (vendus comme autoclave) sont des désinfecteurs uniquement. Seuls ceux de classe S ou B permettent la stérilisation.

Le bio-nettoyage

Le NETTOYAGE est une opération qui a pour but d'éliminer les salissures afin d'assurer une propreté, une hygiène, une esthétique et une maintenance des revêtements et des bâtiments , ce avec des procédés mécaniques et ou chimiques. Balayage, aspiration, lavage, etc.

Le BIO NETTOYAGE est un nettoyage dont l'objectif est réduire la quantité de micro-organismes présents sur les surfaces. Au nettoyage est associé en même temps une phase de détersion et désinfection.

Le bio nettoyage est un procédé de nettoyage applicable dans une zone à risques, destiné à réduire momentanément la bio contamination d'une surface. Il est obtenu par la combinaison appropriée d'un nettoyage, de l'évacuation des produits utilisés et de la salissure à éliminer, et de l'application d'un désinfectant; Il concerne les zones qui présentent une activité en rapport avec les soins et où les risques de contamination croisée sont plus importants.

Il est quotidien ou pluriquotidien chaque fois que c'est nécessaire.

Il consiste à réduire ou éliminer les micro-organismes sur les surfaces pour les ramener au niveau requis (NF X 50-790).

Les pièces concernées sont :

  • la salle de soins ;
  • la salle de stérilisation ;
  • les toilettes.

À proximité de l'unit, entre deux patients, il est conseillé de pratiquer le nettoyage et la désinfection avec un produit détergent-désinfectant, en une étape.

Les produits utilisés ont une activité bactéricide et fongicide : ils peuvent se présenter sous forme de liquide en flacon, de lingettes imprégnées, en spray moussant….

Le principe de base du bio nettoyage est de nettoyer :

  • du haut vers le bas ;
  • du plus propre vers le plus sale ;
  • en utilisant une action mécanique ;
  • en utilisant une action chimique avec un produit normalisé ;
  • en utilisant l'action de la chaleur qui favorise le nettoyage.

Attention, il faut bien respecter le temps de contact avec le produit utilisé.